Conférence

6 avril 2022 - 11h45 à 12h30

L'interprétation de la preuve d'ADN en cour de justice : pouvons-nous continuer ainsi ?

Mercredi 6 avril 2022
11h45 à 12h30
En présence à l'UQTR, au Pavillon CIPP local 1102


Résumé

Cette présentation traitera, dans un premier temps, des problèmes d'interprétation de la preuve ADN par les juristes, magistrats et autres acteurs du système judiciaire, qui se manifestent tout particulièrement dans la foulée des avancées technologiques. Notamment, des résultats génétiques mal interprétés, tant par la défense que par la poursuite, pourraient discréditer à tort le témoignage de victimes, voire d'accusés innocents. Dans un deuxième temps, les auditeurs qui le souhaitent seront invités à partager leurs opinions, questions ou idées. Nous pensons en effet qu'une saine réflexion sur les enjeux présentés ne peut se faire sans l'apport des criminologues, psychologues, juristes ou autres personnes qui s'intéressent au fonctionnement du système judiciaire.


Conférencier

Emmanuel Milot est professeur de génétique et de science forensique à l'Université du Québec à Trois-Rivières et membre régulier du Laboratoire de recherche en criminalistique et du Centre international de criminologie comparée. Ses recherches portent sur l'interprétation des traces d'ADN et, plus généralement, sur l'information extraite du génome à des fins d'enquête (signification, pouvoir discriminant, risques). Ses recherches touchent aussi d'autres domaine d'application de la génétique des populations, comme la biologie de l'évolution, l'archéogénétique ou l'épidémiologie.

Événements

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 17 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.