4 mars 2024

Appel à communications

Trente ans après les attentats d’Aum Shinrikyō

Colloque à l’Université de Montréal – 20 mars 2025 Organisé par Arnaud Palisson (Université de Montréal)

Le 20 mars 1995, dans le métro de Tokyo, des membres de la secte Aum Shinrikyō perpétraient un quintuple attentat au gaz sarin ; des attaques coordonnées qui allaient causer la mort de quatorze personnes, faire plusieurs milliers de blessés et laisser une empreinte profonde dans la société civile japonaise. Cet acte terroriste marquait l’apogée de la radicalisation d'un mouvement spirituel de type Nouvel-Âge. Créé sous la forme d'un modeste atelier de yoga en 1984, Aum Shinrikyō allait, en quelques années, devenir tout à la fois :  une organisation sectaire commettant sur ses adeptes des crimes violents (extorsions, séquestrations, empoisonnements, homicides…) et recourant à l'assassinat ciblé d’antagonistes dans la société civile (journalistes, avocats, magistrats, policiers…),  un groupe criminel fabriquant des drogues illicites destinées à la consommation rituelle de ses sectateurs, et écoulant les surplus via la pègre japonaise,  un pôle de recherche et de fabrication d’armes conventionnelles et non conventionnelles, pratiquant à cette fin l'espionnage scientifique dans de grandes entreprises et des universités,  et un groupe terroriste, auteur d’une vingtaine d’attentats de masse, dans le but de provoquer l'Apocalypse puis d'instaurer pour les survivants un nouvel ordre mondial.

Plus de détails

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 19 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.