Police et prévention : évaluation et analyse d'impact

Volume 36, Numéro 1 (printemps 2003)

  • À la recherche d’une évaluation « pauvre »
  • Effets préventifs et dissuasifs : analyse d’impact d’une opération policière de prévention des cambriolages
  • Évaluation des impacts d’une « gestion de crise »
  • La vidéosurveillance, une réponse efficace à la criminalité ?
  • Évaluer ce que fait la police : l’exemple australien
  • Comment évaluer l’impact du travail des policiers de proximité ?
  • Politiques locales de sécurité françaises, vues d’Amérique…

Les expérimentalistes multiplient à l’heure actuelle leurs travaux, tant en économie, en sociologie qu’en criminologie. Tout le champ des recherches évaluatives consacrées aux interventions de police, qu’elles soient préventives ou répressives, s’en trouve ainsi renouvelé. On l’a écrit, les évaluations scientifiques portant sur les programmes de prévention du crime étaient, voilà dix ans, fort peu nombreuses dans le monde francophone. La publication de ce numéro thématique montre bien que ce n’est plus le cas aujourd’hui, fort heureusement! Dans le cadre d’un Séminaire international de criminologie francophone traitant des politiques publiques de sécurité, tenu à Montréal en avril 2002, une vingtaine de chercheurs ont été invités à faire état des recherches évaluatives en matière d’intervention de police et de prévention de la criminalité. Est-il possible d’évaluer, au jour le jour, les effets d’une mobilisation inhabituelle de la sécurité publique dans un contexte de crise ? Comment mesurer l’importance relative, individuelle et combinée, des facteurs parfois en jeu : campagne de sensibilisation, renforcement des dispositifs de prévention situationnelle et accroissement concomitant des arrestations ? Peut-on préciser quelles sont les conditions nécessaires et suffisantes pour la mise en place d’une stratégie ciblée—ici, la vidéosurveillance—des plus efficaces ? Les auteurs dont les articles sont réunis dans ce numéro ne se contentent pas de formuler ces questions dans l’abstrait. Ils y répondent en renvoyant à l’expérience, faits à l’appui et le plus souvent de manière fort ingénieuse, l’ingéniosité et la créativité étant la marque de commerce des recherches évaluatives les plus probantes. Celles-ci se distinguent également par d’autres caractéristiques : souci persistant de cerner avec finesse et précision aussi bien les effets recherchés que les conséquences imprévues, volonté de faire état de la variété et de la qualité des moyens investis à cette fin, effort de mettre au jour le savoir-faire des praticiens de la sécurité publique.

HORS THÈME :
Fratricide et sororicide : synthèse de la littérature
Le taux de placement des jeunes en institution : l’écart entre la Belgique et le Québec


Sous la direction de Pierre Tremblay

Retour

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 17 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.