David Grondin (UdeM)

Département de communication
Université de Montréal 
C.P. 6128, Succ. Centre-ville 
Montréal (Québec) H3C 3J7

Pavillon Marie-Victorin
90 Vincent-d'Indy, bur. B-432
Téléphone : (514) 343-6111 #55511
Télécopieur : (514) 343-2269

david.grondin.2@umontreal.ca

Publications

Biometrics

Mediating Bodies

Kaminska, A. et Grondin, D. (dir.) (2020). Biometrics: Mediating Bodies. PUBLIC, 60. www

Movies, Myth and the National Security State

D. O'Meara, A. Macleod, F. Gagnon et D. Grondin (2016). Movies, Myth and the National Security State. Lynne Rienner, Boulder, CO, 2016. www

War Beyond the Battlefield

D. Grondin (Dir., 2012). War Beyond the Battlefield. London : Routledge. www

War beyond the Battlefield

Special issue, Geopolitics

D. Grondin (Dir., 2011). War beyond the Battlefield. Special issue, Geopolitics, vol. 16, no. 2, 214 p. www

Grondin, D. & Amicelle, A. (2021). Algorithms as Suspecting Machines: Financial Surveillance for Security Intelligence. Dans Lyon D et Murakami Wood D (Dir.), Security Intelligence and Surveillance in the Big Data Age: The Canadian Case (p. ch. 4). Vancouver: University of British Columbia Press. Article publié Oui

Grondin, D. et Hogue, S. (2020). L’analyse critique de l’analyse du risque politique : entre l’échec de l’imagination et l’horizon infranchissable du calculable. Dans Bencherif A* et Mérand F (Dir.), L’analyse du risque politique : de la pratique à la théorie (p. 226-250). Montréal: Presses de l'Université de Montréal. Article publié Oui

Grondin, D., et Castagner, M-O. (2020). La violence symbolique et les limites de la critique avec les satiristes du champ de l’infodivertissement : le cas de Last Week Tonight avec John Oliver. Dans Dufort J, Olivier L et Roi M (Dir.), Violence symbolique et humour (p. 195-224). Québec: Presses de l'Université Laval. Article publié Oui

Grondin, D., Bourgeon, M. et D’Aragon-Giguère, T. (2019), « Géographie politique », dans Relations internationales: Théories et concepts, 4e éd. rév. et m. à j., A. Macleod et P. Bonditti (dir.), Montréal : Athéna Éditions.

Grondin, D. et Castagner, M.-O. (2019). From Irritated Hostages to Silly Citizens: Infotainment Satire as Ludic Surveillance. Dans J. Webber-Collins (dir.), The Joke Is on Us: Political Comedy in (Late) Neoliberal Times (p. 133-158). Lexington, KY : Lexington Books/Rowman & Littlefield.

Grondin, D. et A.-M. D’Aoust (2018). For an undisciplined take on International Relations: the politics of situated scholarship. Dans A. Gofas, I. Hamati-Ataya et N. Onuf (dir.), The SAGE Handbook of the History, Philosophy and Sociology of International Relations (p. 414-427). Los Angeles, CA: SAGE Reference.

Grondin, D. (2018). Théories critiques de la politique étrangère américaine: Le poids du discours et du langage. Dans C.-P. David et F. Gagnon (dir.), Théories de la politique étrangère des États-Unis: Acteurs, concepts, approches (2e éd., p. 171-217). Montréal : Presses de l'Université de Montréal. 

D. Grondin et N. Shah (2016). Secrets, in Things of the International. Vol. II Assemblages, M.B. Salter (dir.), University of Minnesota Press, Minneapolis, MN, p. 92-105.

D. Grondin (2016). “Mobilité, vie algorithmique et société de surveillance dans Person of Interest : la traque du national security state cyberspatial”, D’Asimov à Star Wars : représentations des rapports de force dans la science-fiction, Isabelle Lacroix and Karine Prémont, Québec, Presses de l'Université du Québec, p. 165-202.

D. Grondin et M.-O. Castagner (2016). “Le médium de la satire politique télévisuelle comme surveillance démocratique : une pratique citoyenne idiote”, Humour et politique: De la connivence à la désillusion, J. Dufort and L. Olivier, Québec, Presses de l'Université Laval, p. 137-175.

D. Grondin (2015). “Les approches académiques de la politique étrangère américaine”, La politique étrangère américaine, 3e éd.C.-P. David, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, p. 187-247.

D. Grondin (2012). “The Study of Drones as Objects of Security: Targeted Killing as Military Strategy”, in Research Methods in Critical Security Studies: An Introduction, M. Salter et C. Mutlu (dir.), Londres et New York, Routledge, p. 191-94.

D. Grondin (2012). “The Other Spaces of War: War Beyond the Battlefield in the War on Terror”, War Beyond the Battlefield, D. Grondin (dir.), Londres, Routledge,  p. 1-27.

D. Grondin (2012). “Théories critiques de la politique étrangère américaine: Le poids du discours et du langage”, in Théories de la politique étrangère des États-Unis: Acteurs, concepts, approches, C.-P. David, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, p. 117-161.

D. Grondin et M.-C. Locas (2011). "Comprendre les enjeux de la politique étrangère", La politique étrangère des grandes puissances: L’impossible convergence des intérêts ?, K. Prémont, ed., Québec, Presses de l'Université Laval, p. 177-214.

D. Grondin, A.-M. D'Aoust, and A. Macleod (2010). "Les études de sécurité", Théories des relations internationales: Contestations et résistances, 2nd ed., A. Macleod and D. O'Meara, eds, Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 461-87.

G. Blouin-Genest et D. Grondin (2010). « “This is Africa” ... L'empire au coeur des Relations internationales et l'anglais comme langue impériale: le silence postcolonial en Relations internationales à travers le cas d'Achille Mbembe », La perspective en Relations internationales, Hélène Pellerin, ed., Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 217-249.

D. Grondin (2010). "Le poststructuralisme", in Théories des relations internationales: Contestations et résistances, 2nd ed., A. Macleod and D. O'Meara, eds, Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 315-38.

D. Grondin (2010). “The New Frontiers of the National Security State: The US Global Governmentality of Contingency”, Security and Global Governmentality: Globalization, Governance and the State, M. de Larrinaga et M. Doucet (dir.), New York et Londres, Routledge, p. 78-95.

D. Grondin (2009). "The (Power) Politics of Space: The US Astropolitical Discourse of Global Dominance in the War on Terror”, Securing Outer Space, M. Sheehan et N. Bormann (dir.), New York et Londres, Routledge, p. 108-127.

D. Grondin (2008). “Le cadre théorique : les approches académiques”, La politique étrangère des États-Unis: Fondements, Acteurs et Formulation, 2e éd., C.-P. David, L. Balthazar et J. Vaïsse (dir.), Paris, Presses de Sciences Po, p. 135-192.

D. Grondin (2008). “La géopolitique critique”, in Relations internationales: Théories et concepts, 3e éd. rév. et m. à j., A. Macleod et F.-G. Dufour (dir.), Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 181-185.

D. Grondin (2008). “La guerre préemptive / préventive”, in Relations internationales: Théories et concepts, 3e éd. rév. et m. à j, A. Macleod et F.-G. Dufour (dir.), Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 206-210.

D. Grondin (avec la collaboration de F.-G. Dufour, 2008). “Néoconservatisme”, in Relations internationales: Théories et concepts, 3e éd. rév. et m. à j, A. Macleod et F.-G. Dufour (dir.), Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 274-281.

D. Grondin (2007). “Repolitiser la violence écrite de l'État/nation américain”, in Culture stratégique et politique de défense : L'expérience canadienne, S. Roussel (dir.)., Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 65-93.

D. Grondin (2007). “Le postmodernisme”, in Théories des relations internationales: Contestations et résistances, A. Macleod and D. O'Meara (dir.), Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 255-280.

A.-M. D'Aoust, D. Grondin et A. Macleod (2007). “Les études de sécurité”, in Théories des relations internationales: Contestations et résistances, A. Macleod et D. O'Meara (dir.), Outremont (Montréal), Athéna Éditions, p. 351-375.

Kaminska, A. & Grondin, D. (2020). Introduction: Mediating bodies and biometrics. Dans A. Kaminska et D. Grondin (dir.), Biometrics: Mediating Bodies, PUBLIC, 60.

Grondin, D. (2020). Biometric Algorithms as Border Infrastructures: Mediation, the Security/Mobility Nexus, and the Smart Borders Discourse. Dans A. Kaminska et D. Grondin (dir.), Biometrics: Mediating Bodies, PUBLIC, 60.

Grondin, D. et Carpentier, N. (2018). Étirer les frontières des études sur les communications et les médias. Communiquer, 23, 137-154. / Grondin, D. et Carpentier, N. (2018) Stretching the frontiers of communication and media studies. Communiquer, 23, 155-170.

Grondin, D. (2017). Qui a peur du tournant linguistique ? : Le tournant pratique en RI comme positionnement disciplinaire. Études internationales, 48(2), 231–255. doi:10.7202/1043266ar

A.-M. D’Aoust et D. Grondin (2015). Repenser la politique disciplinaire des RI: pour une pédagogie indisciplinée des Relations internationales. Études internationales, vol. 46, no. 4, numéro spécial sur l’interdisciplinarité en relations internationales, 405-442.

D. Grondin (2014). Languages as Institutions of Power/Knowledge in Canadian Critical Security Studies: A Personal Tale of an Insider/Outsider. Critical Studies on Security, 2(1), 39-58.

D. Grondin (2014). Les langues comme institutions de savoir/pouvoir dans les études critiques de sécurité canadiennes: le récit personnel d’un initié/profane. Critical Studies on Security, 2(1), 59-80.

D. Grondin et S. Munger (2013).Dangereusement drones : L’« Af-Pak » comme architecture d’un régime gouvernemental optique biopolitique. Politique et sociétés, 32(3), 103-134.

D. Grondin (2013). L’étude des objets, espaces et sites de sécurité de la vie quotidienne : Enquête sur la militarisation de la vie américaine par le biais de la culture populaire. Études internationales, vol. 44, no. 3, 453-473.

D. Grondin (2012). Understanding Culture Wars through Satirical/Political Infotainment TV: Jon Stewart and The Daily Show’s Critique as Mediated Reenactement of the Culture War. Canadian Review of American Studies, 42(3), 347-370.

D. Grondin, A.-M. D'Aoust et P. Racine-Sibulka (2012). La discipline francophone des Relations internationales au Québec et au Canada: Pistes de réflexion sur les enjeux et dilemmes linguistiques liés au marché du travail. Politique et Sociétés, 31(3), 2012, p. 9-37.

D. Grondin (2011). The Other Spaces of War: War Beyond the Battlefield in the War on Terror. Geopolitics, vol. 16, no. 2, 253-279.

D. Grondin et M. de Larrinaga (2009). Securing Prosperity, or Making Securitization Prosper? The Security and Prosperity Partnership as ‘North American’ Biopolitical Governance. International Journal: Canada’s Journal of Global Policy Analysis, vol. 64, no. 3, 667-685.

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 17 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.