La régulation sociale entre l’acteur et l’institution

L’objectif central de ce livre était de réunir autour d’une question contentieuse, la dynamique entre acteurs et institutions, un grand nombre de spécialistes de plusieurs pays, aux champs de recherche très divers afin de partager les perspectives analytiques, de confronter les interprétations et d’approfondir notre compréhension des méthodes historiquement privilégiées dans la résolution des problèmes sociaux de nos sociétés. Plusieurs thèmes au cœur de la problématique de la régulation sociale depuis des décennies sont largement abordés ici : la justice et le crime, l’asile et l’aliénation, la délinquance juvénile, l’enfance en danger, la pauvreté extrême. Des chercheurs d’autres horizons, étudiant les secours mutuels, l’emprise religieuse, le travail en milieu colonial, le loisir populaire et la morale, ont toutefois tenu à participer à cette réflexion. La conjugaison de ces approches et de ces champs de recherche souvent trop séparés a permis, nous l’espérons, de jeter une sorte d’éclairage stroboscopique qui, dans sa lumière furtive et évanescente, procurera de nouvelles bases au regard historique sur l’agir et sur ce qui l’enserre en lui donnant sens.

Textes présentés lors d’une conférence organisée par le Centre d’histoire des régulations sociales et tenue à l’Université du Québec à Montréal du 22 au 24 mai 2003.


Jean-Marie Fecteau et Janice Harvey (2005), La régulation sociale entre l’acteur et l’institution, Québec : Presses de l'Université du Québec.

Retour

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 17 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.