Le châtiment

Le but de cet ouvrage n’est pas de présenter une généalogie conceptuelle du châtiment ni de brosser un panorama exhaustif des travaux en philosophie, en criminologie ou en droit sur les justifications de la peine. De façon plus modeste, nous avons voulu offrir au public un ensemble de travaux permettant de voir d’un peu plus près nos conceptions modernes de la justice pénale. De l’idée selon laquelle les peines sont infligées pour le propre bien des criminels à celle selon laquelle tout crime mérite d’être réparé par le châtiment, en passant par le caractère préventif des peines, nos conceptions de la légitimité des peines reposent sur un certain nombre de postulats en apparence assez simples et que pour cette raison l’on hésite à remettre en cause: nécessité de l’ordre public, dette du criminel à l’égard de ses victimes et de la société, etc. L’ensemble de ces articles permet de jeter un regard critique sur la justice pénale sans prétendre pour autant vouloir la disqualifier.


Christian Nadeau et Marion Vacheret (dir.) (2005), Le châtiment, Montréal : Éditions Liber.

Retour

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 17 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.