1er décembre 2020

Épisode 2 : La criminalité : en hausse ou en baisse ?




Des statistiques au sujet de la criminalité sont produites et rendues publiques annuellement. Augmentation pour certains types de crime, baisse pour d’autres et portraits différents par régions. Bien que certaines informations soient parfois reprises dans les médias d’information, il demeure difficile de se faire une idée générale et juste de ce que ces statistiques révèlent véritablement sur les tendances en la matière. Samuel Perreault et Rémi Boivin viennent ainsi nous aider à démystifier l’évolution des tendances de la criminalité en s’intéressant particulièrement aux fluctuations observées au cours des dernières décennies.

Invités :

Samuel Perreault, Analyste principal au Centre canadien de la statique juridique et de la sécurité des collectivités de Statistique Canada

Rémi Boivin, Professeur agrégé à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal et Directeur du Centre international de Criminologie comparée (CICC).

 

Pour en savoir plus :

Baumer, E. P., & Wolff, K. T. (2014). Evaluating contemporary crime drop (s) in America, New York City, and many other places. Justice Quarterly, 31(1), 5-38. 

*https://www.statcan.gc.ca/fra/sujets-debut/crime_et_justice

*https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/191127/dq191127a-fra.htm?indid=3435-1&indgeo=0

*https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/85-002-x/2015001/article/14241-fra.htm

*https://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?Function=getSurvey&SDDS=4504

Levitt, S. D. (2004). Understanding why crime fell in the 1990s: Four factors that explain the decline and six that do not. Journal of Economic perspectives, 18(1), 163-190. 

Ouimet M. (2018). La baisse de la criminalité traditionnelle au Canada au cours des 40 dernières années. Cahiers de la Sécurité et de la Justice, 43. 142-147.

Ouimet, M. (2010). Analyse de l'évolution des données sur la criminalité, les tribunaux criminels et les services correctionnels au Québec de 1962 à 2008. Dans Le Blanc, M. et Cusson, M. (Dir.), Traité de criminologie empirique (4e édition) (pp. 21-48). Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal.

Pinker, S. (2012). The better angels of our nature: Why violence has declined. Penguin Group USA.

*les tendances en matière de criminalité au Canada s’appuient sur deux sources de données nationales officielles sur la criminalité : les données de la police (programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC)) et les enquêtes de victimisation (Enquête sociale générale sur la victimisation). Si l’épisode fait également mention de l’utilisation par certains chercheurs et organismes des enquêtes de délinquance autodéclarée, seules les deux premières méthodes sont utilisées par Statistique Canada pour mesurer la criminalité sur une base régulière à l’échelle nationale.



Autres épisodes

4 juin 2024
Épisode 19 – La lutte contre la corruption : mieux comprendre pour mieux agir

18 juillet 2023
Épisode 18 – Voir la violence par armes à feu au-delà de la montée des statistiques

4 juillet 2023
Épisode 17 – Lutte à la cyberfraude : sensibiliser sans culpabiliser

20 juin 2023
Épisode 16 – Entre les murs des centres de détention pour femmes

6 juin 2023
Épisode 15 – Radicalisation menant à la violence : quand la désinformation s’en mêle

2 décembre 2022
Épisode 14 : La violence conjugale, simple chicane de couple ?

9 juin 2022
Épisode 13 : La santé mentale des policiers, encore taboue ?

26 mai 2022
Épisode 12 : Drogues et criminalité : indissociables ?

12 mai 2022
Épisode 11 : L’interrogatoire policier, la recherche d’aveux à tout prix ?

28 avril 2022
Épisode 10 : Le rétablissement des jeunes après une victimisation sexuelle

12 octobre 2021
Épisode 9 : La réinsertion sociale sous la loupe

22 juillet 2021
Épisode 8 : L'incarcération et ses effets sur les détenus

8 juillet 2021
Épisode 7 : Le Darkweb : l’Internet des criminels ?

23 juin 2021
Épisode 6 : Une justice négociée

10 juin 2021
Épisode 5 : Crimes sériels, au-delà des meurtres en série

31 mai 2021
Bande-annonce : saison 2

16 décembre 2020
Épisode 4 : Jeunes et gangs de rue

10 décembre 2020
Épisode 3 : Quand CSI fait face à la réalité.

1er décembre 2020
Épisode 2 : La criminalité : en hausse ou en baisse ?

15 novembre 2020
Épisode 1 : Qu’est-ce que la criminologie?

10 novembre 2020
Bande-annonce

Abonnez-vous

À propos

(En)quête de criminologie est un balado de vulgarisation scientifique qui vise à démystifier certains thèmes classiques de la criminologie. À chaque épisode, un·e invité·e du milieu de la recherche et un·e invité·e du milieu professionnel viennent nous aider à aller au-delà des croyances populaires en discutant des plus récents savoirs pratiques et académiques dans le domaine.

Équipe

Vincent Mousseau est candidat au doctorat en criminologie à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse s’intéresse à la prise de décisions des techniciens en scène de crime et elle est menée sous la supervision de Prof. Rémi Boivin, chercheur régulier au Centre international de Criminologie comparée (CICC). Vincent est également chercheur associé au Groupe de Recherche en Science Forensique de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Marie-Ève Dubois est candidate au doctorat en criminologie à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse porte sur les trajectoires délinquantes et le désistement criminel et elle est encadrée par Prof. Frédéric Ouellet, chercheur régulier au Centre international de Criminologie comparée (CICC).

Florence Piché est candidate au doctorat en sciences de l’activité physique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Sa thèse s’intéresse à l’impact de l’accumulation des pathologies chroniques sur les personnes ayant une dépendance ainsi que l’influence de la pratique d’activité physique pendant leur traitement. Pour cela, Florence est supervisée par Ahmed Jérôme Romain ainsi que Chantal Plourde, chercheuse régulière au Centre international de Criminologie comparée (CICC).

Audrey Deschênes est candidate au doctorat en criminologie à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse porte sur l’expérience des victimes d’inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes et elle est entreprise sous la direction de Jo-Anne Wemmers, chercheuse régulière au Centre international de criminologie comparée (CICC).

Marie-Ève et Vincent sont les instigateurs d’(En)Quête de Criminologie, officiellement lancé à l’automne 2020. Florence Piché s’est jointe à l’équipe à l’automne 2022 et Audrey Deschênes, à l'hiver 2023. Tous trois co-responsables du projet, Vincent en est également l’animateur. Geneviève Riou (coordination et médias sociaux), ainsi que Raphaël Hoarau (soutien technique) du Centre international de Criminologie comparée (CICC) complètent enfin l’équipe d’(En)Quête de Criminologie.

Pour envoyer des suggestions de thématique, écrivez-nous à enquetedecriminologie@cicc.umontreal.ca

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 19 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.