10 juin 2021

Épisode 5 : Crimes sériels, au-delà des meurtres en série




Lorsqu’on parle de délinquance sérielle, la première image qui nous vient bien souvent en tête est celle de meurtriers ou d’agresseurs en série, calculateurs et manipulateurs, qui ont été au cœur de nombreuses intrigues policières ou qui ont fait l’objet de documentaires. Mais est-ce que cette image caractérise vraiment tous délinquants sériels ? Guillaume Louis et Jonathan James viennent nous aider à démystifier la notion de délinquance sérielle en s’intéressant particulièrement à la prévalence du phénomène et à la réponse policière.

Invités :

Guillaume Louis, Responsable du programme de certificat en enquête et renseignement à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal.

Jonathan James, Professeur au Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Chercheur au Centre International de Criminologie Comparée et Intervenant à l’Institut National de Psychiatrie légale Philippe-Pinel.

 

Pour en savoir plus :

Adjorlolo, S., & Chan, H. C. O. (2014). The controversy of defining serial murder: Revisited. Aggression and Violent Behavior, 19(5), 486-491.

Canter, D. V., & Youngs, D. (2009). Investigative psychology: Offender profiling and the analysis of criminal action. John Wiley & Sons.

Chazal, S. (1997). Meurtre et sérialité : l’émergence du serial killer dans la culture médiatique américaine. Études littéraires, 30(1), 71–79.

Cusson, M., & Louis, G. (2020). L'Art de l'enquête criminelle. Nouveau Monde Editions.

Fox, B. et Farrington, D. (2016). Behavioral constistency among serial burglars : evaluation offense style specialization using three analytical approaches. Crime & Delinquency, 62(9), 1123-1158. 

Grubin, D., Kelly, P., & Brunsdon, C. (2001). Linking serious sexual assaults through behaviour (No. 215). London: Home Office, Research, Development and Statistics Directorate.

James, J., & Beauregard, E. (2018). Murderer vs investigators: Factors influencing the resolution of sexual homicide cases. Police Practice and Research, 21(2), 172-186.

James, J., Proulx, J. & Beauregard, E. (2020). Les meurtriers sexuels : qui sont-ils dans la vie de tous les jours ? Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique, LXXIII(2), 131-154

Santtila, P., Fritzon, K., & Tamelander, A. L. (2004). Linking arson incidents on the basis of crime scene behavior. Journal of Police and Criminal Psychology19(1), 1-16.

Woodhams, J., Hollin, C. R., & Bull, R. (2007). The psychology of linking crimes: A review of the evidence. Legal and Criminological Psychology12(2), 233-249.

Abonnez-vous

À propos

(En)quête de criminologie est un balado de vulgarisation scientifique qui vise à démystifier certains thèmes classiques de la criminologie. À chaque épisode, un·e invité·e du milieu de la recherche et un·e invité·e du milieu professionnel viennent nous aider à aller au-delà des croyances populaires en discutant des plus récents savoirs pratiques et académiques dans le domaine.

Équipe

Vincent Mousseau est candidat au doctorat en criminologie à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse s’intéresse à la prise de décisions des techniciens en scène de crime et elle est menée sous la supervision de Prof. Rémi Boivin, directeur du Centre international de Criminologie comparée (CICC). Vincent est également chercheur associé au Laboratoire de Recherche en Criminalistique de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Marie-Ève Dubois est candidate au doctorat en criminologie à l’École de Criminologie de l’Université de Montréal. Sa thèse porte sur les trajectoires délinquantes et le désistement criminel et elle est encadrée par Prof. Frédéric Ouellet, chercheur régulier au Centre international de Criminologie comparée (CICC).

Marie-Ève et Vincent sont les instigateurs d’(En)Quête de Criminologie. Tous deux co-responsables du projet, Vincent en est également l’animateur. Geneviève Riou (coordination et médias sociaux) et Raphaël Hoarau (soutien technique) du Centre international de Criminologie comparée (CICC) complètent enfin l’équipe d’(En)Quête de Criminologie.

Pour envoyer des suggestions de thématique, écrivez-nous à cicc@umontreal.ca.

Attention - Votre version d'Internet Explorer est vieille de 16 ans et peut ne pas vous offrir une expérience optimale sur le site du CICC. Veuillez mettre à jour votre ordinateur pour une expérience optimale. Nous vous recommandons Firefox ou Chrome, ou encore ChromeFrame si vous êtes dans un environnement corporatif ou académique dans lequel vous ne pouvez pas mettre à jour Internet Explorer.